Utilisez des semences en pleine forme !

La semence est un produit vivant et donc fragile. Il est préférable de vous approvisionner chez un distributeur spécialiste et d'ouvrir les sachets juste avant le semis. S'il vous reste des graines, conservez-les à l'abri de la chaleur et de l'humidité.

 Les semis en place

Les semis de légumes se font généralement directement en place. C'est le cas pour les carottes, les épinards, la mâche, les navets, l'oseille, les petits pois.
Pour les semis, il faut que la température du sol soit suffisante.
Préparez soigneusement le sol qui doit être griffé et râtissé. Le lit de semence doit être très fin. Préférez des semis en ligne qui faciliteront l'arrachage des mauvaises herbes. Tracez des sillons peu profonds. Certaines espèces potagères (carotte, laitue, mâche, navet...) ont besoin d'un lit de semence assez tassé. Après le semis, recouvrez les sillons de quelques millimètres de terre fine qui sera tassée avec le dos du râteau.




L'air et la lumière sont essentiels au bon démarrage des jeunes plantes. Elles ne doivent pas être trop serrées, ou concurrencées par les mauvaises herbes. Vous devez donc semer assez clair, éclaircir dès que les plantes atteignent 2 à 3 cm et désherber rapidement.
Le tableau ci-contre vous indique, pour les principales espèces et les semis en place,
les écartements à respecter entre les lignes et les distances entre les plantes sur la ligne
après éclaircissage.

ESPÈCES

ÉCARTEMENT
ENTRE LES
LIGNES

ÉCARTEMENT
DES PLANTES
SUR LA LIGNE

Carotte

25 cm

5 cm

Épinard

25 à 40 cm

20 à 30 cm

Haricot nain

45 cm

10 à 15 cm

Mâche

20 cm

5 à 10 cm

Navet

30 cm

5 à 10 cm

Oignon

20 cm

5 cm

Pois

30 cm

20 cm

Radis

10 cm

2 cm

Laitue

25 à 40 cm

25 à 40 cm

Oseille

40 cm

40 cm

  Les semis en pépinière

La pépinière est un emplacement privilégié du jardin, particulièrement abrité et ensoleillé.
Elle permet de favoriser la levée des jeunes plantes, de les protéger plus facilement du froid et de produire une quantité importante de plants sur une surface réduite. Ces plants seront ensuite repiqués à leur place définitive. Vous utiliserez la pépinière, par exemple, pour les semis d'oignons blancs en septembre et la production de plants de laitues au printemps.

 Les semis sous abri

Il s'agit de semis réalisés à l'abri sous châssis,
et en mini-serre pour les espèces à repiquer (laitue, oignon blanc), ou sous tunnel plastique. Pour les semis en place de cresson, de carottes, de laitues, de navets, de petits pois, de radis.

  Les semis en classe

Vous pouvez aussi hâter vos cultures en réalisant les semis en classe et en repiquant ensuite en pleine terre.

 Quelques astuces

• Facilitez le semis des petites graines pour les enfants

Pour des petites graines (laitues, carottes) vous faciliterez le semis pour les enfants en leur faisant mélanger les graines avec du sable sec.

• Accélérez la levée

Vous proposerez aux enfants de fabriquer des mini-serres à partir de bouteilles de plastique régulièrement percées de trous d'aération et qui seront ensuite coupées en deux dans le sens de la longueur. Ceci est particulièrement intéressant pour les semis de laitues en place ou en pépinière.

• Protégez les jeunes plantes

Attention aux limaces qui dévorent les jeunes plantes pendant la nuit. Il existe des appâts anti-limace que l'on peut placer entre les lignes de semis. Pour éviter leur désagrégation, placez-les au sec, sous des tuiles par exemple. Ne les laissez pas à la portée des jeunes enfants.
Pour protéger les plantules des dégâts d'oiseaux au début du printemps, vous pouvez utiliser un filet de protection.
 

• Repiquez avec succès

Les jeunes plantes sont assez fragiles. Il est souvent préférable de les repiquer avec un maximum de terre autour des racines. Ceci sera plus facile si les jeunes plantes sont élevées en godets. Au moment du repiquage, tassez bien la terre autour du plant transplanté et arrosez
au pied.