Activités pour la classe

Objectifs & déroulement

Amis et ennemis des cultures

  • Cycle 2
  • |
  • Cycle 3
  • |
  • Développement durable
Télécharger cette activité Télécharger la fiche élève

Partager

Liens avec les programmes

Cycle 2
La biodiversité / Fragilité des équilibres observés et des milieux de vie

Cycle 3
L’environnement et le développement durable

Objectifs pédagogiques

  • Développer une attitude citoyenne et respectueuse de l’environnement.
  • Connaître l’impact de nos comportements sur l’environnement.
  • Comprendre que les hommes modifient leur environnement et que ces modifications peuvent avoir des conséquences importantes.

Compétences

  • Débattre et faire des choix argumentés.
  • Expliquer que la biodiversité constitue une ressource naturelle capitale et est liée, en partie, à l’action de l’homme sur les milieux.

Déroulement

  • Possibilité de commencer par une exploitation orale collective du poster. Sinon laisser un temps personnel pour que les élèves remplissent le tableau.
  • Organiser une phase collective d’explicitation des réponses afin que les élèves expliquent leur classement.

Réponses attendues

++ = réponse attendue en priorité / + = réponse admissible

Liste d’actions Favoriser la biodiversité Lutter contre les ennemis
1- Attirer les oiseaux + ++
2- Cultiver des végétaux variés + ++
3- Favoriser les prédateurs de parasites + ++
4- Aménager des gîtes à animaux + ++
5- Récolter manuellement les animaux et végétaux défavorables aux cultures   ++
6- Cultiver des végétaux adaptés au terroir   ++
7- Associer différentes espèces végétales ++ +
8- Cultiver des végétaux répulsifs + ++
9- Disposer des récipients d’eaux ++ +
10- Attirer certains insectes + ++

 

Actions à proscrire :

  • Détruire les insectes : il existe des parasites mais aussi des prédateurs dans les populations d’insectes présents au jardin. Il faut favoriser la présence des prédateurs (exemple des coccinelles qui mangent les pucerons).
  • Utiliser des appâts empoisonnés est absurde car le poison n’est généralement pas sélectif et peut détruire les espèces dont on souhaite la présence (cas du hérisson, de la grive ou du crapaud mangeant des limaces ou des escargots empoisonnés). De plus, ces produits présentent un réel danger pour les enfants et l’homme ! A proscrire absolument.
  • Cultiver en monoculture (une seule espèce végétale sur une surface importante) peut favoriser le développement de maladies et appauvrit le nombre d’espèces présentes.

 

Attirer l’attention des élèves sur le fait qu’en réalité une action positive agit dans les deux domaines à la fois (1 / 2 / 3 / 4 / 7 / 8 / 9 / 10). On sera donc indulgent sur le classement et on incitera les élèves, lors de la correction, à mettre une croix dans chacune des colonnes chaque fois que le cas se présente…
Les actions positives cumulent leurs effets.

 

Explications complémentaires

  • Cultiver des végétaux variés, pratiquer les associations de plantes entraînent une plus grande richesse d’espèces ; les espèces animales disposent alors de davantage de ressources alimentaires, les prédateurs des parasites sont plus nombreux.
  • Favoriser la venue des prédateurs (oiseaux, hérissons, hyménoptères…) permet de faire diminuer, voire disparaître les parasites des cultures.
  • Utiliser des plantes répulsives est intéressant : par exemple les racines de l’oeillet d’Inde émettent des substances qui éloignent la mouche de la carotte. Il existe des associations connues entre plantes où les bénéfices sont favorables à toutes.
  • Récolter les parasites peut se pratiquer mais s’avère insuffisant en cas de pullulation (pucerons) ou de parasites dangereux (chenilles urticantes). La pose de pièges (pièges à bière pour les limaces) et les gîtes à prédateurs (nichoirs à mésanges qui mangent des chenilles) complèteront cette action.
  • Cultiver des végétaux adaptés au terroir (sol et climat) et des variétés résistantes aux maladies limitent les risques de maladies et renforce les défenses des plantes contre les parasites.

Prolongement possible

  • Travail sur les chaînes alimentaires et le réseau alimentaire de l’écosystème jardin.

Fiche élèves

Promenons-nous sur Jardinons...

Activité pour la classe

La croissance des plantes fleuries en images

Pour ma classe

Le jardin au fil des saisons

A lire aussi...

Définir un projet de jardinage à l'école
LG
MD
SM