Activités pour la classe

Objectifs & déroulement

Les associations végétales - Cycle 3

  • Cycle 3
  • |
  • Développement durable
Télécharger cette activité Télécharger la fiche élève

Partager

Compétences et connaissances associées

  • Découvrir la diversité des légumes.
  • Savoir que les organismes vivants interagissent entre eux et avec leur environnement.
  • Identifier la nature de ces interactions.
  • Exploiter des informations pour sélectionner des associations de végétaux bénéfiques.

Déroulement

  • Présenter le principe des cultures associées au jardin ou au potager, couramment appelé le compagnonnage des plantes.
  • Indiquer que depuis longtemps, les jardiniers ont observé que certaines plantes, placées côte à côte dans le jardin, poussaient mieux, avaient moins de maladies et d’ennemis, et donnaient de meilleurs résultats.
  • Demander aux élèves pourquoi, à leur avis, certaines associations sont bénéfiques pour les plantes placées côte à côte :
    • parce qu'elles n’ont pas les mêmes besoins : nutriments puisés dans le sol ou quantité d'eau par exemple,
    • parce qu'elles ne se font pas concurrence : place nécessaire au développement des racines ou des tiges par exemple,
    • parce que l'une des plantes protège sa voisine de parasites ou des maladies par exemple.
  • Donner quelques exemples d'associations favorables et le type d'effet produit : voir tableau des informations complémentaires page suivante.
  • Préciser qu'à l'inverse, certaines associations de végétaux sont défavorables et nuisent à la réussite des cultures.
  • Distribuer la fiche d'activités aux élèves.
  • Procéder à une correction collective qui permettra de constater que plusieurs associations sont possibles.

Réponses attendues

1- La carotte est citée 6 fois dans la liste des associations favorables. Elle n’apparaît pas en tant que défavorable.

2- Le haricot (8 associations favorables) et la tomate (5 associations favorables) peuvent être retenus.

Informations complémentaires

On ne sait pas toujours expliquer scientifiquement les effets bénéfiques constatés. Cependant, quelques-uns sont bien connus dont les suivants :

  • la sarriette, plante aromatique, éloigne les pucerons des haricots (effet répulsif),
  • la bourrache protège les choux des chenilles de la piéride du chou et éloigne les limaces,
  • la tomate, par sa forte odeur, repousse les insectes tels que la mouche de la carotte,
  • la carotte, sous terre, ameublit le sol, maintient l’humidité et éloigne les pucerons, ce qui permet un bon développement de la tomate,
  • le cerfeuil, plante aromatique, joue un rôle préventif contre les pucerons et les limaces dont bénéficient les salades,
  • le basilic attire les insectes comme les abeilles qui fécondent les fleurs de la courgette, du concombre,
  • la mouche du poireau est repoussée par l’odeur de la carotte ou du céleri.

Prolongements

  • Réaliser, par des semis ou des plantations, des associations végétales bénéfiques dans le jardin d’école.
  • Effectuer des recherches documentaires (ouvrages, encyclopédies, revues, internet…) sur les associations végétales favorables au jardin.

Fiche élève

Promenons-nous sur Jardinons...

Activité pour la classe

Les animaux du jardin

Pour ma classe

Semer du lin un jeu d'enfant - 1 sachet de semences de lin

A lire aussi...

Définir un projet de jardinage à l'école
LG
MD
SM