La biodiversité végétale au potager

  • Cycle 2
  • |
  • Cycle 3
  • |
  • Développement durable et biodiversité
Télécharger cet atelier

Partager

Liens avec les programmes

Cycle 2 :

  • Les manifestations de la vie chez les animaux et les végétaux.•
  • La biodiversité.

Cycle 3 :

  • Unité et diversité du monde vivant.
  • Éducation à l'environnement et au développement durable.

Objectifs pédagogiques

  • Prendre conscience de l'existence et de l'importance de la biodiversité.
  • Mettre en pratique des opérations simples permettant de favoriser la biodiversité et des pratiques de jardinage respectueuses de l'environnement.

Préparation avant l'atelier

  • Sensibilisation préalable des élèves au concept de biodiversité et au fait que la biodiversité est menacée.

Déroulement de l'atelier

Phase de questionnement

  • Interrogation des élèves : « Qu'est-ce que la biodiversité ? » et recenser les réponses des élèves pour arriver à la notion : « La biodiversité désigne l'ensemble du vivant (plantes, animaux, organismes microscopiques, êtres humains) et des relations qu'ils entretiennent entre eux ».
    La biodiversité est souvent représentée par la diversité des espèces peuplant un espace donné (un écosystème), par exemple au potager. On pourra donc parler « d'écosystème jardin »
  • Poursuite des questions aux élèves : « Pourquoi la biodiversité est utile au potager ? ». Pour aider les élèves à formuler des réponses, préciser : « Par exemple, imaginez ce qui se passerait si on ne cultivait qu'un seul légume au potager ? »
    Réponses attendues des élèves : Appauvrissement du sol - Mauvaise récolte - Prolifération des ravageurs et des parasites.
  • La problématique de l'atelier apparaît alors clairement :•
    Comment faire pour obtenir de bonnes récoltes tout en respectant l'environnement, en favorisant la biodiversité et en permettant l'enrichissement progressif du sol ?

Phase de présentation de quelques techniques simples

Rotation des cultures•

  • Sur le tableau préparé au préalable, positionnement des 4 cartons pour montrer aux élèves que si la première année de culture, les légumes feuilles sont cultivés dans la surface A, les légumes fruits ou graines en B, les légumes racines en C, l'année suivante les légumes feuilles seront cultivés en B, les légumes fruits ou graines en C et les légumes racines en A.•
  • Proposition aux élèves de manipuler les cartons pour montrer comment devront être réparties les cultures en année 3, en année 4, etc.…•
  • Apport de compléments d'information :
    - Les cultures de plantes vivaces gagnent également à être déplacées, mais sur des rotations plus longues.
    - On ne doit jamais cultiver deux années de suite les mêmes légumes aux mêmes emplacements de façon à lutter contre les parasites, diminuer les traitements, éviter l'épuisement du sol…

La culture des engrais verts•

  • Présentation des bacs de culture de moutarde, phacélie, seigle…•
  • Explications sur le « fonctionnement des engrais verts » :
    - Ils sont semés dès qu'une culture est terminée pour occuper l'espace, ne pas laisser le sol à nu et enrichir le sol par enfouissement.
    - Associée à l'enfouissement de compost, cette technique permet d'éviter l'utilisation d'engrais chimiques

Principes des cultures associées

  • A l'aide du poster « Bonnes associations : quand les plantes s'entraident au jardin », présentation des associations de végétaux « qui s'entendent bien » parce qu'ils ne se font pas concurrence ou qu'ils attirent les animaux amis des cultures :
    - les carottes, le céleri, le fenouil, le persil (les ombellifères) à côté du chou, des navets, des radis (les crucifères) ou des haricots, des pois, des lentilles (les légumineuses)
    - l'ail, les asperges, l'échalote, les poireaux (les liliacées) loin des aubergines, des poivrons, des tomates (les solanacées) ou des légumineuses.
  • Association de légumes et de fleurs qui protègent les plants de légumes des ravageurs (œillet d'Inde, souci avec la tomate - marguerite, souci avec l'oignon, la carotte),
  • Choix d'espèces qui attirent les animaux amis des jardins : les plantes mellifères sauvages ou cultivées attirent les insectes prédateurs des ennemis des cultures – les plantes dites auxiliaires hébergent les insectes favorables aux cultures et éloignent les indésirables (thym, basilic, capucines, oeillets d'Inde cultivées au milieu ou à proximité des rangs de légumes).
  • Explication des aspects bénéfiques constatés.

Phase de réalisations de jardinières

  • Plantation de graines ou repiquage de plants
    - Légumes/fleurs
    - Légumes/légumes à association favorable

Prolongements

  • •Réalisations au jardin d'école de semis et plantations respectant les principes de la rotation des cultures, des engrais verts et des cultures associées.
  • Exploitation des posters du kit pédagogique : « Un jardin en bonne santé », « Nourrir la terre » et « Les associations de plantes : les bons voisinages au potager ».

Promenons-nous sur Jardinons...

Activité pour la classe

La croissance des plantes fleuries en images

Pour ma classe

Cartes Enigmes - Faites découvrir les semences et les plantes potagères

A lire aussi...

Premiers pas au jardin
LG
MD
SM