Au coeur des fleurs

  • Cycle 2
  • |
  • Cycle 3
  • |
  • Connaissances et expérimentations
Télécharger cet atelier

Partager

Liens avec les programmes

Cycle 2

  • Les manifestations de la vie végétale.
  • Diversité du vivant et des milieux.

Cycle 3

  • Unité et diversité du monde vivant.
  • Education à l'environnement.

Objectifs pédagogiques

  • •Découvrir l'organisation de la fleur.
  • Connaître quelques grands types de fleurs.
  • Comprendre le rôle de la fleur dans la reproduction sexuée des végétaux.

Préparation avant l'atelier

  • •Observation de fleurs dans l'environnement proche.

Déroulement de l'atelier

  • Observation des différents types d'inflorescences et de fleurs en se limitant à ces 3 types de disposition : les fleurs isolées sur la tige (tulipe, jonquille...), les fleurs groupées (certaines variétés horticoles de tulipes ou jonquilles dites « multiflores »...), les fleurs-inflorescences (jacinthe : la fleur est constituée de très nombreuses petites fleurs regroupées le long de la tige ; l'effet de masse donne la forme générale de la jacinthe qui est une inflorescence).
  • Choix dune fleur par enfant pour réaliser une dissection : proposer des fleurs simples, régulières comme les marguerites, les pâquerettes ou les tournesols (les autres types de fleurs sont trop complexes pour la dissection).
  • Dissection des pièces florales de la fleur, en les retirant de l'extérieur vers l'intérieur de la fleur, observation et description.•
  • Collage des pièces florales sur papier et jeu : l'animateur nomme chaque partie et ses caractéristiques, les élèves doivent la retrouver et légender leur collage.
    Les sépales : petites languettes vertes (chez la tulipe, les 3 sépales extérieurs ont la même forme et la même couleur que les 3 pétales intérieurs ils sont appelés sépales pétaloïdes) qui protègent les pièces internes de la fleur lorsqu'elle est en bouton.
    Les pétales : plus grandes languettes donnant la forme générale et la couleur de la fleur elles protègent également les pièces internes et leurs couleurs attirent les insectes.
    Les étamines : nombreuses et fines petites tiges internes portant des extrémités renflées avec du pollen (généralement jaune) ce sont les éléments reproducteurs mâles de la fleur.
    Le pistil : partie centrale de la fleur, souvent globuleuse, formée d'une seule partie bien visible (tulipe) ou de plusieurs parties identiques soudées (bouton d'or) c'est l'élément reproducteur femelle de la fleur.
  • Observation du pistil et questions-réponses sur son évolution présenter des fleurs (tulipe ou bouton d'or) à différents stades de maturité et demander aux élèves « Quelles pièces florales retrouve-t-on, lesquelles ont disparues ? » les pétales et étamines ont disparus, les sépales sont toujours présents (sauf chez la tulipe), c'est le pistil qui reste, qui a grossi et changé de couleur ; ouvrir le pistil et observer l'intérieur, on voit des graines.
    La notion à construire est que le pistil se transforme en fruit, et que le fruit contient les graines (on peut alors comparer avec des fruits comestibles).

Prolongements

  • Réaliser une dissection et légender un schéma.
  • Identifier et comprendre le rôle de chaque pièce florale.•
  • Réalisation d'un classeur regroupant les feuilles avec les divers collages réalisés à la jardinerie.
  • Recensement des plantes à fleurs de l'environnement proche.•
  • Connaissance de quelques plantes à fleurs caractéristiques de différents milieux ou continents.
  • Sensibilisation à la protection des espèces.
  • Importance des plantes à fleurs pour les animaux et inter-relations végétaux/animaux.
  • Exploitation du poster du kit pédagogique « Une plante, comment ça vit ? ».

Promenons-nous sur Jardinons...

Activité pour la classe

La croissance des plantes fleuries en images

Pour ma classe

Une école tout en fleurs

A lire aussi...

Livre d'or et remerciements
LG
MD
SM